vendredi 7 janvier 2011

14th Mainichi Haïku Contest

nuit de brouillard
après le passage du train
l’épaisseur du silence


Mention Honorable (14th Mainichi Haiku Contest)

8 commentaires:

  1. Très jolie cette épaisseur du silence qui chante ici !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux plus aller sur ton autre blog, il me demande d'être invité ... bonne journée
    Laurent

    la nuit
    Plus noire encore
    quand la bougie s'éteint

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une sale période de l'histoire... Merci, Laurent !

      Supprimer
  3. Beau et triste à la fois, si ce train nous emporte vers l'Histoire...

    RépondreSupprimer
  4. C'est a la mémoire de raconter, à elle de ne pas oublier, à tous de commémorer.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chemin des Dames
      le brouillard
      n'efface rien

      Merci, Roger !

      Supprimer